Index du Forum


 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Playlist du Forum
:: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Call of Duty Modern Warfare 2 -> Forum de MW2
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
KaLasH AwAkS
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 257
Localisation: Shinjuku 東京都
gamertag:

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 00:53 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant


Activision licencie les patrons d'Infinity Ward pour insubordination
   


   



Il y a quelque chose de pourri au royaume de Call of Duty : Activision a licencié aujourd'hui les deux dirigeants de son studio
Infinity Ward (Call of Duty, Call of Duty 2, Modern Warfare et Modern Warfare 2). Vince Zampella, PDG du studio, et Jason West, directeur technique et créatif, sont accusés de rupture de contrat et d'insubordination à l'égard d'Activision.

Activision a également envoyé une équipe de sécurité dans les locaux d'Infinity Ward, probablement pour vider les bureaux de Zampella et West et éviter que les employés ne se lancent dans une insurrection armée.

Que s'est-il passé ? Zampella & West (qui avaient fondé Infinity Ward en 2001) se sont-ils pris pour les rois du monde ? Ont-ils simplement oublié de fournir à Activision la build mensuelle de leur prochain projet ? Ont-ils explosé les budgets ? Ou Activision a-t-il tout simplement voulu rappeler qui c'est le patron ? (ça serait bien leur genre)

On ne saura hélas probablement pas la vérité sur le sujet. Quant à Infinity Ward, difficile de prévoir ce qui va arriver. S'il est improbable qu'Activision licencie d'autres employés, une vague de démissions n'est pas à exclure : après tout, les employés fondateurs d'Infinity Ward avaient tous quitté en même temps leur ancien studio, 2015, où ils avaient développé Medal of Honor: Allied Assault pour EA.




On peux donc se poser des questions sur le suivi a moyen et long terme du jeux ainsi que sur les DLC annoncés si l'équipe Infinity Ward venait a démissionnée.Voilà qui n'annonce rien de bon.
_________________
Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.


Dernière édition par KaLasH AwAkS le Sam 6 Mar - 03:48 (2010); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Mar - 00:53 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
KaLasH AwAkS
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 257
Localisation: Shinjuku 東京都
gamertag:

MessagePosté le: Mer 3 Mar - 07:09 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant

Infinity Ward : des explications et des rumeurs sur l'avenir de Call of Duty


 
Depuis hier, l'histoire du licenciement pour «insubordination et rupture de contrat» des deux patrons d'Infinity Ward a fait le tour du net, et ça n'a pas vraiment amélioré la réputation d'Activision. Mais les infos ont continué à tomber :
  • Jason West et Vince Zampella ont confirmé d'eux-mêmes la rumeur : ils ont bien été licenciés
  • Activision a annoncé leurs remplaçants : Steve Pearce et Steve Ackrich, deux responsables d'Activision, qui vont superviser "temporairement" Infinity Ward. Infinity Ward a sur son planning deux DLC (des map packs) pour Modern Warfare 2, tous deux prévus pour cette année.
  • Activision a également confirmé (sans surprise) que le Call of Duty de cette année serait développé par Treyarch. Plus surprenant : Sledgehammer Games, le nouveau studio d'Activision monté par des anciens de Visceral Games (Dead Space), va sortir en 2011 un Call of Duty orienté "action-aventure" (autrement dit, pas un FPS).
  • Enfin, Activision a annoncé qu'Infinity Ward restait indispensable à Call of Duty. Dans le même temps, l'éditeur a précisé qu'un FPS Call of Duty sortirait aussi en 2011. Par Infinity Ward ? C'est probable.
  • Dernier point : Activision a annoncé que "2010 serait une année importante pour Call of Duty". Tu m'étonnes. Activision en a profité pour créer une entité spéciale (dirigée par Philip Earl) dédiée à Call of Duty au sein de son groupe, qui s'occupera de gérer la franchise et les différents jeux inclus. Une expansion de la franchise en Asie est notamment à l'étude.
Maintenant, la situation est à peu près claire. Mais on ne sait toujours pas pourquoi Activision et Infinity Ward en sont arrivés là. Les rumeurs abondent :
  • Rumeur n°1 : colportée par BingeGamer, démentie par Joystiq (via Michael Pachter et autres analystes), Gamasutra et le bon sens : Activision aurait refusé de payer les royalties dues à Infinity Ward pour Modern Warfare 2. Hélas, le licenciement de deux dirigeants n'aurait pas libéré Activision des sommes dues (et selon Gamasutra, les royalties ont été versées en temps et en heure).
  • Rumeur n°2 : rapportée par Gamasutra et Kotaku (qui sont généralement crédibles) : Activision aurait voulu forcer Infinity Ward à développer Modern Warfare 3, alors qu'Infinity Ward souhaitait développer une nouvelle franchise, ce qu'ils ont normalement le droit de faire depuis qu'ils ont renégocié leur contrat à l'été 2008. Apparemment, la tension montait depuis des mois entre le studio et l'éditeur.

    Oui mais voilà : Modern Warfare 2 est une poule aux œufs d'or, et le contrat entre Infinity Ward et Activision précise aussi que seul Infinity Ward a le droit de développer des jeux sous la marque "Modern Warfare" (Il faut dire qu'Infinity Ward ne s'entend pas très bien avec les autres développeurs chargés de la franchise Call of Duty). Activision était donc dans une impasse : le seul studio pouvant réaliser Modern Warfare 3 refusait de le faire... En remplaçant West et Zampella par deux responsables d'Activision, le problème devrait se régler de lui-même.
  • Rumeur n°3 : ramenée par Gamasutra : Jason West et Vince Zampella auraient tenté de renégocier à la hausse les royalties reversées par Activision sur leurs jeux. Activision aurait évidemment refusé. Si ça n'est pas improbable, on voit mal en revanche en quoi cette seule requête pourrait consister un acte d'«insubordination» ou de «rupture de contrat».
  • Rumeur n°4 : flairée par Gamasutra (encore) : Activision, empêtré dans le contrat le liant à Infinity Ward, aurait cherché un moyen bien détourné pour le rompre. Ils auraient ainsi demander à West & Zampella de procéder à des licenciements, ce que la direction d'Infinity Ward aurait évidemment refusé. Cela permettrait (peut-être) à terme de rompre son contrat avec Infinity Ward pour, par exemple, refiler la licence Modern Warfare à d'autres studios.
On imagine que la vérité, si elle est contenu dans ces rumeurs, est une sorte de mélange des rumeurs 2, 3 et 4, mais il faudra vraisemblablement attendre encore un peu pour que tout ressorte. En attendant, pour un peu de langue de bois, le communiqué d'Activision est là :
Citation:


Activision Publishing, Inc. today announced new strategic plans for the Call of Duty franchise, one of the best-selling video game franchises of all time.

The plans include the formation of a dedicated business unit that will bring together its various new brand initiatives with focused, dedicated resources around the world. The company intends to expand the Call of Duty brand with the same focus seen in its Blizzard(R) Entertainment business unit. This will include a focus on high-margin digital online content and further the brand as the leading action entertainment franchise in new geographies, new genres and with new digital business models.

"2010 will be another important year for the Call of Duty franchise," stated Mike Griffith, President and CEO of Activision Publishing. "In addition to continued catalog sales, new downloadable content from Infinity Ward and a new Call of Duty release, we are excited about the opportunity to bring the franchise to new geographies, genres and players."

The company expects to release a new Call of Duty game from Treyarch this fall. In addition, Infinity Ward is in development on the first two downloadable map packs for Modern Warfare 2 for release in 2010.

The company is also for the first time announcing that a new game in the Call of Duty series is expected to be released in 2011 and that Sledgehammer Games, a newly formed, wholly owned studio, is in development on a Call of Duty game that will extend the franchise into the action-adventure genre. Sledgehammer is helmed by industry veterans Glen A. Schofield and Michael Condrey. Prior to joining Activision Publishing, Schofield was the Executive Producer of the award-winning game, Dead Space and Michael Condrey was the Sr. Development Director on the game. The Dead Space franchise has won more than 80 industry awards worldwide including the prestigious A.I.A.S. Action Game of the Year and two B.A.F.T.A.S.

The Call of Duty business unit will be led by Philip Earl, who currently runs Activision Publishing's Asia Pacific region and previously served in senior executive positions with Procter & Gamble and Nestle. Activision Publishing veterans Steve Pearce, chief technology officer and Steve Ackrich, head of production, will lead Infinity Ward on an interim basis. Jason West and Vince Zampella are no longer with Infinity Ward.

Lastly, Activision Publishing announced that the company is in discussions with a select number of partners to bring the franchise to Asia, one of the fastest growing regions for online multiplayer games in the world.




_________________
Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
KaLasH AwAkS
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 257
Localisation: Shinjuku 東京都
gamertag:

MessagePosté le: Jeu 4 Mar - 13:13 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant

L'affaire opposant Activision et les deux ex-patrons d'Infinity Ward continue : Jason West et Vince Zampella viennent de porter plainte contre Activision. La plainte, qui vise essentiellement à récupérer des thunes, accuse Activision d'avoir licencié les deux dirigeants avant de leur verser les royalties dues.

Le communiqué de presse diffusé par les avocats de Jason West et Vince Zampella est (on imagine volontairement) très flou. On ne peut même pas dire qu'il présente seulement un des deux points de vue : il y a si peu de détails qu'à ce stade il ne représente aucun point de vue.

L'affaire devrait continuer à bouger dans les jours et semaines à venir : on imagine que West & Zampella monteront un nouveau studio, et on ne serait qu'à moitié étonné si dans quelques semaines une vague de démissions venait à toucher Infinity Ward.

Le communiqué de presse :
Citation:

Jason West and Vince Zampella File Lawsuit Against Activision

LOS ANGELES, March 3 /PRNewswire/ -- O'Melveny & Myers LLP today filed in Los Angeles County Superior Court a lawsuit against Activision Publishing, Inc., on behalf of video game developers Jason West and Vince Zampella. West and Zampella developed two of the most successful videogames in history – Call of Duty and Modern Warfare – at the Infinity Ward studio, a company they co-founded in 2001. After its acquisition by Activision in November 2003, West and Zampella served as president/game director and CEO, respectively. Activision terminated their employment weeks before they were to be paid substantial royalty payments as part of their existing contracts for Modern Warfare 2.

"Activision has refused to honor the terms of its agreements and is intentionally flouting the fundamental public policy of this State (California) that employers must pay their employees what they have rightfully earned," said their attorney Robert Schwartz. "Instead of thanking, lauding, or just plain paying Jason and Vince for giving Activision the most successful entertainment product ever offered to the public, last month Activision hired lawyers to conduct a pretextual 'investigation' into unstated and unsubstantiated charges of 'insubordination' and 'breach of fiduciary duty,' which then became the grounds for their termination on Monday, March 1st."

"We were shocked by Activision's decision to terminate our contract," said West. "We poured our heart and soul into that company, building not only a world class development studio, but assembling a team we've been proud to work with for nearly a decade. We think the work we've done speaks for itself."

Zampella added, "After all we have given to Activision, we shouldn't have to sue to get paid."

Modern Warfare 2 is arguably one of the most successful games in history and together with Call of Duty, has generated more than $3 billion in sales for Activision. In addition, Activision seized control of the Infinity Ward studio, to which Activision had previously granted creative control over all Modern Warfare-branded games. The suit was filed to vindicate the rights of West and Zampella to be paid the compensation they have earned, as well as the contractual rights Activision granted to West and Zampella to control Modern Warfare-branded games.

The suit includes claims for breach of contract, breach of the implied covenant of good faith and fair dealing, wrong termination in violation of public policy, and declaratory relief.


_________________
Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
KaLasH AwAkS
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 257
Localisation: Shinjuku 東京都
gamertag:

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 03:38 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant

Au quatrième jour, ça ne s'arrange pas trop entre Activision et le duo Jason West & Vince Zampella. Tout d'abord, Activision a tenu à dire que selon eux la plainte de Jason West et Vince Zampella n'avait pas de base juridique et allait se planter. Activision se dit «déçu» qu'il y ait une plainte et trouve que vraiment, ces employés virés ne sont pas trop sympa :
Citation:


Activision is disappointed that Mr. Zampella and Mr. West have chosen to file a lawsuit, and believes their claims are meritless. Over eight years, Activision shareholders provided these executives with the capital they needed to start Infinity Ward, as well as the financial support, resources and creative independence that helped them flourish and achieve enormous professional success and personal wealth.

In return, Activision legitimately expected them to honor their obligations to Activision, just like any other executives who hold positions of trust in the company. While the company showed enormous patience, it firmly believes that its decision was justified based on their course of conduct and actions. Activision remains committed to the Call of Duty franchise, which it owns, and will continue to produce exciting and innovative games for its millions of fans.


Bon, tout ça c'est bien beau, mais depuis la plainte complète de West & Zampella est arrivée sur le net, et ce qu'elle contient est hallucinant. On résume, parce qu'il y en a pour 16 pages (vous trouverez l'intégralité en fin de news) :
  • Après Call of Duty 4, Infinity Ward souhaitait se lancer dans une nouvelle franchise. Activision les a convaincu de faire une suite en renégociant leurs contrats et en leur promettant une nouvelle franchise après Modern Warfare 2.
  • Dans ce nouveau contrat, Activision donnait à Jason West et Vince Zampella le contrôle de la marque Modern Warfare, ainsi que de tous les jeux Call of Duty se déroulant après la Guerre du Vietnam. Seul un consentement écrit de la paire West/Zampella pouvait autoriser la sortie d'un Call of Duty se déroulant dans une époque contemporaine ou futuriste.
  • Le même contrat promettait à West & Zampella la possibilité de développer une nouvelle franchise après Modern Warfare 2
  • Le même contrat promettait des bonus pour tout le staff d'Infinity Ward (en plus des royalties normales) sur tous les jeux Call of Duty ou tous les jeux utilisant la technologie d'Infinity Ward
  • Dès la sortie de Modern Warfare 2, Activision a lancé une enquête interne contre West & Zampella
  • Activision a d'abord refusé de dire à la paire à quel sujet portait l'enquête
  • Activision a menacé West & Zampella d'insubordination (suffisante pour leur licenciement) s'ils ne participaient pas à 100% à l'enquête contre eux. L'enquête portait sur des violations de contrat et du règlement d'Activision
  • Durant le week-end du 13 et 14 février, Activision a fait interroger l'ensemble du personnel d'Infinity Ward. West & Zampella ont été retenus durant six heures dans une pièce sans fenêtre pour un interrogatoire. Certains employés ont craqué nerveusement quand ils ont été interrogés. Activision a menacé West & Zampella de licenciement pour insubordination s'ils allaient réconforter leurs employés.
  • Autre menace de licenciement pour insubordination quand West & Zampella ont refusé (arguant de leur vie privée) de filer leurs ordinateurs et téléphones à Activision pour examen
  • Activision n'a donné que six heures à West & Zampella pour se défendre quand les accusations (concernant des événements non-précisés s'étant déroulés plus d'un an auparavant) leur ont été dévoilées
  • Activision, qui doit toujours payer ses royalties et bonus contractuels à la paire, a refusé de confirmer que les paiements seraient effectués. Selon West & Zampella, c'est toute la raison de l'affaire.
  • Dès le licenciement de West & Zampella annoncé, Activision a créé une unité Call of Duty et repris le contrôle de la marque Modern Warfare, allant à l'encontre du contrat passé avec Infinity Ward.
  • Jason West & Vince Zampella demandent «au moins 36 millions de dollars» de compensation pour la rupture du nouveau contrat, et exigent une injonction empêchant Activision de sortir un jeu Modern Warfare ou tout titre Call of Duty se déroulant après la Guerre du Vietnam.
West & Zampella en profitent pour taper en général sur Activision et sur le PDG d'Activision-Blizzard, Bobby Kotick, accusés d'arrogance et de cupidité.

Mais ça, c'était le point de vue des ex-patrons licenciés. Côté Activision, un bref rapport a leaké chez G4TV. On y découvre que Jason West & Vince Zampella aurait approché Electronic Arts et d'autres éditeurs en vue de la formation d'un nouveau studio indépendant, qui reprendrait les employés d'Infinity Ward et utiliserait la licence Modern Warfare...

Le mémo ne dit pas si les négociations ont donné quelque chose. Ceci étant, pas sûr qu'Electronic Arts & co aient été très tentés, la faute à l'historique du studio. A l'origine, les employés fondateurs d'Infinity Ward sont des anciens de 2015 (où ils avaient développé Medal of Honor: Allied Assault pour... Electronic Arts), dont ils étaient partis bruyamment pour «former un studio indépendant», racheté deux ans plus tard par Activision. Si l'on croit le mémo leaké, ils tentaient apparemment de refaire le même coup.


Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green Mr. Green

Il y a meme les screens de la plainte. Arrow Okay

Trève de plaisanterie Soap n'est pas près de repointer le bout de sont nez.
On peux legitimement ce poser ds questions sur la périnité des MW2. 2 map carte sont apparament developé ou en cours de developement au moins 4 était prévu ainsi que d'autres modes que nous ne verrons peut etre jamais Crying or Very sad Shocked Crying or Very sad

Je proposerais bien un  titre a Activision pour sa nouvelle license Call Of Money Million Warfare Laughing
_________________
Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
lauramoz
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2010
Messages: 58
Localisation: Sauxillanges
Féminin
gamertag:

MessagePosté le: Sam 6 Mar - 19:39 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant

Et comme d'ab c'est qui les punit c'est nous les joueurs, pfffff......

Revenir en haut
MSN
KaLasH AwAkS
Membre KaLasH

Hors ligne

Inscrit le: 01 Sep 2009
Messages: 257
Localisation: Shinjuku 東京都
gamertag:

MessagePosté le: Jeu 11 Mar - 12:41 (2010)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!) Répondre en citant

INFINITY WARD VS ACEIVISION: L'HISTOIRE SANS FIN
 

Keith Boesky, ancien patron d'Eidos et aujourd'hui agent pour des studios de développement, raconte sur son blog que l'affaire Infinity Ward VS Activision n'est que la répétition cinq ans plus tard d'une affaire identique. Un peu d'histoire :
  • En 2002, après la sortie de Medal of Honor: Allied Assault (développé par 2015), Electronic Arts décide de confier les prochains MoH à d'autres studios. Les employés de 2015 quittent en masse le studio pour fonder deux nouvelles entreprises : d'un côté Infinity Ward, possédé à 30% par Activision (avec l'option de racheter le reste, ce qui sera fait dès 2003), de l'autre Spark Unlimited, avec pour partenaire exclusif... Activision, qui promettait de publier trois titres du développeur et un soutien financier permanent entre les titres.
  • Fin 2003, Infinity Ward sort Call of Duty. Entre temps, Activision a déjà annoncé que Spark préparait de son côté Call of Duty: Finest Hour (Le Jour de gloire en VF) sur consoles. Les deux jeux sont complètement différent et n'utilisent même pas le même moteur.
  • Fin 2004, Spark Unlimited sort Call of Duty: Finest Hour.
  • Début 2005, Activision annonce que, en plus du Call of Duty 2 développé par Infinity Ward et qui doit sortir fin 2005, d'autres studios s'occuperont d'un nouveau Call of Duty sur consoles (le jeu deviendra Call of Duty 2: Big Red One). Ces studios sont Gray Matter (les ex-Xatrix, développeurs de Kingpin et Return to Castle Wolfenstein) et Treyarch, alors pas du tout spécialiste en FPS. Peu après, Activision fusionnera les deux studios sous le nom de Treyarch.
  • Dès lors, Spark Unlimited est écarté de la franchise et signe avec Atari, ce qui nous donnera des titres aussi mémorables que Legendary et Turning Point: Fall of Liberty.
  • A l'été 2005, Spark Unlimited attaque Activision pour rupture de contrat. Le développeur accuse l'éditeur de ne pas avoir payé les royalties dues et d'avoir confié Big Red One à d'autres développeurs tout en réutilisant ses idées.
  • A l'automne, Activision réplique en accusant grosso modo Spark Unlimited d'être un ramassis d'incapables.
  • En janvier 2007, Gamasutra publie le contrat de 2002 entre Spark et Activision.
  • Mars 2010 : Activision licencie les patrons d'Infinity Ward et récupère le contrôle total de la franchise Call of Duty. Les patrons lancent un procès et réclament au moins 36 millions de dollars de dommages et intérêts.
De leur côté, chez Treyarch, ils serrent les fesses.
_________________
Le temps est un grand maître, le malheur, c'est qu'il tue ses élèves.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:19 (2018)    Sujet du message: Activision licencie les patrons d'Infinity Ward (La fin de Modern Warfare!)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Call of Duty Modern Warfare 2 -> Forum de MW2 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  




Index | Panneau d’administration | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com